Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

fiqh

fiqh

définition : fiqh

[[Image:Mosque of Oqba Courtyard, Kairouan.jpg|thumb|310px|La Grande Mosquée de Kairouan en Tunisie (également appelée mosquée Oqba Ibn Nafi), berceau de l'islam sunnite en Afrique du Nord, a constitué entre le et le l'un des plus grands centres d'enseignement de la jurisprudence islamique, en particulier celle malékite.]]

Le fiqh (arabe : fiqh, : dérive du verbe signifiant comprendre) est l'interprétation temporelle des règles de la charia. Il est quelquefois traduit par jurisprudence islamique, par référence aux avis juridiques pris par les juristes de l'islam. Il s'agit d'une compréhension du message de l'islam sur le plan juridique, bien qu'il ne s'y limite pas. Le savant en matière de fiqh, se nomme faqîh (arabe : faqīh, ).

Le fiqh, ou plus exactement les fiqh, ensembles codifiés de règles pour la plupart figées à la fin du de l'Hégire (), diffèrent des siyasa, ou siyasa sharia, qui désignent l'implémentation du droit musulman par les États, par voie administrative, ou encore les régulations administratives portant sur des domaines non régulés par le droit musulman (considérés comme neutres à cet égard par les « docteurs de la loi », et légitimées par le bien commun, ou ''). Ainsi, des kanuns (« codes ») étaient promulgués par le calife dans l'Empire ottoman, et les juristes ottomans considéraient que leur légitimité dérivait de la volonté du sultan (et non de Dieu) .

== Définitions, articulation entre Fiqh et Charia == Les deux mots charia et fiqh étant polysémiques et ayant donné lieu à une multitude d'interprétations et de définitions par les savants islamiques, il n'existe pas réellement dans le détail de consensus sur la relation entre les deux. Pour ibn Manzûr (1233-1312), . S'il n'apparaît pas en tant que tel dans le Coran, le verbe dérivé, fhq lui y est présent à vingt reprises, décline les conceptions proposées par différents auteurs. Certains incluent le fiqh dans la Charia, comme Chaarany. L'imam Chawkany lui, considère que « les charias » sont des ensembles de dogmes communs à toutes les religions monothéistes (unicité, résurrection et prophétologie), auxquelles il convient d'opposer les formes différentes prises par les lois cultuelles et juridiques. Tareq Oubrou conclut que le fiqh, « compréhension profonde de la vérité des choses », qu'il traduit par « canonisme », est . Pour Éric Chaumont, .

== Les différentes écoles ==

Il existe plusieurs écoles ou madhhab (voie) de fiqh, tant dans la branche du sunnisme que dans celle du chiisme. Ces écoles prennent généralement le nom du juriste qui les a fondées. Celui-ci n'avait généralement pas pour but que ses décisions seront imitées sans mise à jour contextuelle.

Le concept de taqlid, c’est-à-dire « suivre sans en connaître les principes directeurs » ou « imitation aveugle » selon d'autres, étant bien souvent apparue après leur existence.

Les quatre principales écoles du sunnisme aujourd'hui, sont :

* le hanafisme fondée par l'imam Abû Hanifa (699-767), faisant à sa création une large part au jugement personnel (ra'y) et au raisonnement par analogie (qiyas), mais acceptant l'approbation (istihsan). Il est répandue en Irak, Syrie, Turquie, Afghanistan, Inde, Pakistan et Chine ; * le malékisme fondée par l'imam Malik (~715-~795), se retrouve dans une grande partie de l'Afrique, dont le Soudan : * le jafarisme ou école imanite, fondée par l'imam Ja`far as-Sâdiq, qui domine en Iran, en Iraq et en Inde ; * le zaïdisme, qui se réclame de Zayd ibn Ali, dominante au Yémen chez les chiites.

== Articles connexes == * Coran * Sunna * Hadith * Charia * Idjmâ' * Qiyâs * Ra'y

== Notes et références ==

== Bibliographie == * Al-Hadjj Nouredine Aïouaz, traduction du livre de fiqh chaféite Matn Al-ghayah wa t-Taqrib du chapitre de la purification à celui du pèlerinage.

Catégorie:Droit musulman Catégorie:Fiqh

Texte soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article https://fr.wikipedia.org/wiki/Jurisprudence_islamique de Wikipédia